Pas d'adhérent connecté
Histoire du club
Henri Tessier, ancien gardien de but de football à la retraite, fonda le Volley-club du Hâvre-de-vie en 1968. Il faisait parti de l'équipe première avec J.-P. Devin, Ponjard, Claude Nourry entre autre. 
Mais à l’époque : pas de salle, pas de terrain. L’équipe évolua alors chez Saupiquet (ça glissait !) l’actuelle Conserverie puis alla ensuite s’entrainer dans un hangar chez Pasquet. 


 
En 1971, enfin une salle omnisport peut recevoir le volley. A l’époque, l’équipe Régional survolait littéralement leur championnat en gagnant la quasi-totalité des matchs. Cette réussite leur donna l’opportunité d’accéder à la Coupe de France en 1979 où le club rencontra des équipes comme Caen ou Quimper qui évoluaient dans une division au dessus. Malgré cela, cette Coupe de France fut une semi réussite puisque Le Havre de Vie gagna contre Quimper 3-1 et s’inclina devant Caen par 3-2. 
Au début des années 80, le club comptait pas moins de 4 équipes : 1 équipe Régional 2ème Division Masculin, 2 équipes en Départemental Masculin et 1 équipe en Départemental Féminin. 
En 1981, l’équipe aurait du accéder à la 1ère division. Hélas, la rigueur d’un règlement empêcha le club de jouer à ce niveau parce qu’il n’y avait que 8 juniors, alors que le règlement en exigeait 12.


 
Depuis 1982, le volley club a quitté la FFVB pour rejoindre les rangs de l’UFOLEP Vendée. Pendant dix saisons consécutives, de 1982 à 1991, le club de Saint Gilles a fini champion de Vendée. Les trois premières années, les matchs étaient un peu déséquilibrés : le niveau loisir UFOLEP était d’un niveau inferieur à celui de l’équipe de Saint Gilles débarquant fraichement de Régional 2. 
Petit à petit, l’écart s’est comblé, les équipes UFOLEP jouèrent de mieux en mieux et le championnat devint de plus en plus intéressant. 


 
Premier faux pas en 1992 où l’équipe termina vice-champion UFOLEP. 
Cependant, l’année 92 fut aussi une réussite d’un point de vue sportif pour les volleyeurs lors du Challenge multi sport de l’OMS. Tous les clubs de l’OMS étaient invités à se rencontrer lors de différentes disciplines sportives (pétanque, volley, foot, basket, canoë, …) tout au long de l’année 
Et le volley club remporta cette compétition avec 34 points devant le club de Tennis (32 points) et les sapeurs pompiers (27 points). 



 
Les cinq années suivantes, le club retrouva ses marques et la première place du classement non sans mal. En effet, à cette époque, un autre club composé pour une partie d’anciens joueurs de Saint Gilles était un adversaire redoutable : Saint Hilaire De Riez.



 
Depuis ces "30 glorieuses", le club a perdu un peu de sa superbe et n’as plus atteint de tels résultats. Mais nous restons un club convivial et jovial. De nombreux joueurs extérieurs au club viennent pour jouer avec nous : Challans, Noirmoutier, Nantes, Paris, … Nous sommes connus pour avoir une bonne ambiance et surtout ne vous y trompez pas : malgré nos résultats, le niveau de jeu est plutôt intéressant !


 
Fondateur : Henri Tessier
Henri Tessier fut, durant de nombreuses années le gardien de but titulaire et incontesté de l’équipe première de football l’Océan sport. Lorsqu’il dû se résigner à raccrocher ses souliers à crampons, il ne put accepter d’arrêter le sport. C’est alors qu’il fonda le Volley-club du Hâvre-de-vie en 1968. Il faisait parti de la première équipe avec J.-P. Devin, Ponjard, Claude Nourry entre autre. 
Henri Tessier fut président du club durant 20 années consécutives : de 1968 à 1988. Sans doute un record ! 
Il fut également le créateur et dessinateur du premier emblème du Club : 2 otaries tenant en équilibre un ballon sur leur nez.
 
Après 20 ans de bon et loyaux service à la présidence, Henri Tessier a alors passé le flambeau à un plus jeune.  
A cette occasion, les membres du club ont tenu a lui rendre hommage. Ils ont réussi a rassemblé tous les anciens joueurs des années 1970. Ils sont tous venus, ils étaient tous là pour honoré le fondateur du club. 
 
Emblème
A la création du Club en 1968, le club évoluait en Fédération. Selon le règlement de la FFVB, les joueurs devaient obligatoirement porter des maillots. Mais le club de l’époque n’avait pas les moyens d’investir dans un équipement. 
Le club de football du RC Paris représenté par son manager Abel a alors donné des anciens maillots au club de volley : bleu et blanc avec une otarie. 
Un peu plus tard, quand le Club eu les moyens d’investir, Henri Tessier pour rappeler les bonnes relations du club avec le RC Paris et son manager Abel créa et dessina un emblème pour le club : 2 otaries tenant en équilibre un ballon sur le nez. 

 
Au fil du temps, cet emblème a été perdu. 
En 2009, le club qui souhaitait s’équiper de nouveau maillot a demandé à un de ses membres : Christiane Girard de dessiner un nouveau logo. 

En 2015, il a été modifié suite au changement de nom du club Volley Ball Riez Vie